Qu'est ce que le Yoga Ashtanga ?

S’il y a un type de yoga au plus proche de la tradition, c’est bien le Yoga Ashtanga. Au programme : discipline, endurance et souplesse. Mais il vaut mieux être aguerri avant de vous y essayer.


Yoga Ashtanga : définition

Théorisé dans les années 1970 par le professeur indien Pattabhi Jois, l’Ashtanga Yoga signifie « huit membres ». Le sage Patanjali détaille dans ses Yoga Sutras, ces 8 principes de vie à observer en tant que yogi. Contrairement au Vinyasa, la pratique de l’Ashtanga Yoga repose sur des séries de postures bien définies. Rigoureux et exigeant, ce type de yoga compte parmi les plus anciens et les plus traditionnels. La séquence est toujours la même : 5 salutations au soleil A, 5 salutations au soleil B (liens cartes ?), suivies des postures debout puis au sol.

 

Les 8 membres du yoga 

Les 8 membres du yoga

  1. Yamas : les règles du comportement
  2. Niyamas : l'auto-discipline
  3. Asanas : les postures
  4. Pranayama : la respiration
  5. Pratyahara : la maitrise des sens
  6. Dharana : la concentration
  7. Dhyana : la méditation
  8. Samadhi : l'illumination

 

Yoga Ashtanga : quels bienfaits ?

Les séries d’Ashtanga se composent d’une grande variété de postures qui renforcent l’ensemble des muscles et articulations. Comme souvent en yoga, le renforcement musculaire ne va pas sans le travail de souplesse. Les transitions entre chaque asana permettent de rester en mouvement et d’augmenter l’endurance cardio-vasculaire. Dès la fin des salutations au soleil, la température monte et l’organisme commence à éliminer les toxines. De plus, la concentration sur le souffle chasse les agitations du mental, le stress et l’anxiété.


Yoga Ashtanga : pour qui ?

Si vous aimez faire preuve de discipline et d’exigence envers vous-même, l’Ashtanga est fait pour vous. Dans la première série, pas moins de 75 asanas se succèdent. Il vaut donc mieux posséder une bonne condition physique. Et même s’il existe des options pour chaque posture, ce n’est pas le meilleur type de yoga pour un débutant.


Pour aller plus loin

Traditionnellement, les yogis pratiquent l’Ashtanga Yoga quotidiennement et au petit matin. Pour réaliser toute la série, ils passent 1h30, voire 2h sur leur tapis. C’est grâce à cette répétition, dans les bons et les mauvais jours (courbatures, fatigue, etc.), que l’on apprend à s’observer et se challenger.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.